Les Matières

Jérôme Dreyfuss nous entraîne dans une atmosphère bohème et luxueuse, on y découvre de sublimes peaux soigneusement travaillées tant dans les textures que les couleurs. On découvre des patchwork aux teintes de crépuscule, tons sourds de sous-bois, robes animales et camaïeux ethniques. Un parti-pris
esthétique réunit le camp des cowboys et des indiens autour de laines moelleuses comme les tapis de selle ou les couvertures pour s’enrouler au coin du feu.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer