Jerome Dreyfuss

Jérôme Dreyfuss

Jérôme Dreyfuss est né à Nancy en 1974. Il emménage à Paris à l’âge de 17 ans pour étudier la mode, puis quelques mois plus tard intègre l’équipe de John Galliano. À seulement 23 ans, Jérôme lance sa première collection de prêt à porter féminin qu’il nomme Couture à Porter®, en 1998. En 2002, Jérôme change de cap : “Un soir, je dinais avec des amies et m’aperçois qu’aucune d’elles ne porte de sac. Lorsque je leur demande pourquoi, elles me répondent qu’elles ne trouvent pas le modèle de leur rêve !». Jérôme jette donc son dévolu sur l’univers de la maroquinerie.

Les femmes d'abord.

En 2002, il lance une collection d’accessoires « Roots de Luxe », instantanément acclamée par la presse. Des sacs souples et ultra légers, discrets et élégants font immédiatement le bonheur des jeunes parisiennes en vogue. La marque Jérôme Dreyfuss est lancée. En une dizaine d’années, Jérôme Dreyfuss a su asseoir sa notoriété en devenant une référence pour les femmes en quête d’accessoires raffinés aux détails astucieux. Un sac du quotidien reconnaissable à sa fabrication artisanale, à ses formes généreuses et ses détails innovants : multiples bandoulières pour un porté main ou épaule, poches détachables, mousquetons porte-clefs et mini flashlight, etc. Veau au touché velours, agneau, chèvre ou reptile, Jérôme met un point d’honneur à sélectionner les meilleures matières afin de satisfaire les femmes de tous âges à travers le monde. Chaque sac est baptisé d’un prénom d’homme qui reflète sa personnalité et l’esprit ludique de la Maison. « J’aime faire les choses avec légèreté et nommer mes sacs permet de leur donner vie avec humour. ». En effet, qui pourrait résister aux charmes de « Billy », se défaire de « Edouard » et ne pas devenir folle de « Momo »… ?
« Je fais ce que j’aime et travaille de manière très instinctive. Je ne suis pas les tendances et m’inspire principalement des femmes que je croise dans la rue, de mes amies. »
— Jérôme Dreyfuss

Dans le monde.

Même si les sacs Jérôme Dreyfuss ont trouvé leur place aux bras des femmes les plus élégantes du moment telles que Julianne Moore, Kiera Knightley, Sarah Jessica Parker, Cindy Crawford, Lily Aldridge, Beyoncé ou encore Jessica Biel… la réelle satisfaction de Jérôme reste de croiser ses créations dans les rues. Alors, qu’est-ce qui distingue les sacs Jérôme Dreyfuss ? « Je fais ce que j’aime et travaille de manière très instinctive. Je ne suis pas les tendances et m’inspire principalement des femmes que je croise dans la rue, de mes amies. ». Aujourd’hui, les sacs Jérôme Dreyfuss sont vendus dans plus de 350 points de ventes dans le monde tels que Selfridges à Londres, Barneys, Bergdorf et Nordstrom aux Etats-Unis, Isetan et Hankyu au Japon, Sogo à Taiwan, Hyundai en Corée et le Printemps, les Galeries Lafayette et le Bon Marché à Paris… De plus, la Maison possède quatre boutiques en propre à Paris (trois pour femme et une dédiée aux souliers), un flagship à New York, un flagship à Londres ouvert en 2015, une boutique à Tokyo, un flagship à Taipei mais aussi 11 corners et un flagship en Corée du Sud où elle ne cesse de développer sa notoriété. 2013 signe l’extension du style élégant et décontracté qui caractérise Jérôme Dreyfuss avec une ligne de sacs pour homme et une nouvelle ligne de souliers. « Je suis très heureux de l’arrivée de cette ligne de chaussures. C’est un nouveau terrain d’expression dans lequel je me sens plus créatif que jamais ! »

View Desktop Site